top of page
  • Photo du rédacteurCamille Lopez

SUPERYACHT TIMES

Dernière mise à jour : 25 mai 2023

Politecnico di milano - Workshop 2022: La propulsion à l'hydrogène et l'avenir du yachting


Un atelier intéressant a été organisé le 9 avril 2022 au Politecnico di milano, en Italie.


Filippo Ceragioli a profité de l'occasion pour présenter HY-Plug lors de son intervention, et nous l'en remercions.


Lire l'article ci-dessous ⬇️


"Politecnico di Milano Workshop 2022 : la propulsion à l'hydrogène et l'avenir de la navigation de plaisance

Le mois dernier, le Politecnico di Milano a organisé un séminaire sur la propulsion à l'hydrogène pour les bateaux de plaisance et les grands bateaux sur le campus POLIMI à Bovisa, en Italie. La première édition de l'atelier, intitulée "Nautisme et hydrogène", a permis de discuter avec des professionnels de l'industrie des défis potentiels pour l'avenir de la propulsion écologique.


La journée s'est ouverte avec l'organisation américaine Parley for the Oceans, dont l'orateur, Filippo Ceragioli, a fortement insisté sur la nécessité pour les armateurs d'être les premiers à investir dans les technologies visant à respecter les océans. Parley for Oceans a présenté Camille Lopez, fondateur de HY-PLUG, un cabinet de conseil spécialisé dans la transition énergétique marine, qui réalise des études de marché pour les yachts et les ports afin de les aider à mettre en œuvre de nouvelles technologies et des énergies durables à bord.

Lorenzo Pollicardo, directeur technique et environnemental de la Superyacht Builders Association (SYBAss), a ensuite abordé le contexte réglementaire et l'impact environnemental sur le marché. Pollicardo a conclu son discours en affirmant qu'aujourd'hui plus que jamais, il est nécessaire d'investir dans la recherche et la technologie afin d'anticiper les demandes réglementaires internationales avec leurs propres propositions.


Le designer Lucio Micheletti du studio Micheletti + Partners était également présent et a parlé de l'intervention et de la responsabilité du design, ainsi que Arianna Bionda, coordinatrice du projet E-SHyIPS - FCH JU pour la conception de navires à hydrogène. La session du matin s'est achevée avec Paolo Oliveri de H2Boat, qui a présenté les projets sur lesquels il travaille, notamment la conception d'un yacht de 52 mètres équipé de systèmes à hydrogène pour les parties hôtelières et navales du chantier naval de Baglietto, dont le lancement est prévu pour 2024.

La deuxième partie de l'atelier comprenait la présence de quelques chantiers navals directement impliqués dans la recherche technologique et les demandes du marché. Barbara Amerio d'Amer Yachts a fait part de son désir d'expérimenter de nouveaux carburants biodiesel. Federico Rossi, COO de Rossinavi, a partagé avec les participants la demande de ses clients pour des projets de navires avec des profils de réduction de l'impact environnemental élevés et a illustré leurs performances.


L'événement s'est conclu avec Jacopo Maggi, représentant Persico Marine, le chantier naval de Luna Rossa, qui a attiré l'attention sur la réglementation de la prochaine Coupe de l'America. Ce règlement stipule que les bateaux doivent désormais être conçus et construits avec des moteurs à hydrogène. Jacopo Maggi a conclu son discours en expliquant que la recherche pour le développement de ce type de bateau est encore loin du projet final, en prenant comme exemple les optimisations nécessaires pour atteindre les 50 nœuds requis avec ce nouveau type de bateau."



1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page